Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

12ième rencontres de l’ARCSI

8 novembre

 

 

Les hommes on le sait, sont particulièrement inventifs lorsqu’il s’agit de s’entre-tuer.

Les guerres sont en effet à l’origine de multiples progrès techniques dont heureusement certains trouvent une utilité une fois la paix retrouvée. La Grande Guerre, dont nous célébrons le centenaire de la fin, n’a pas échappé à la règle: dans le domaine de compétence de l’ARCSI, la cryptographie et certains moyens de télécommunication qu’elle est venue renforcer ont fait des bonds de géant. C’est ce que notre prochain colloque se propose de montrer.
Celui-ci est en effet pour l’ARCSI l’occasion de célébrer un double anniversaire: le centenaire de la victoire de 1918 à laquelle, on le sait peu, les cryptologues ont pris une part déterminante, et les 90 ans de notre association constituée en 1928 précisément par ces héros de l’ombre, soit 10 ans après leurs succès et alors que la nécessaire discrétion qui avait entouré leurs exploits avait déjà cédé la place à l’oubli…

D’autres pays et surtout d’autres responsables politiques avaient su reconnaître ce qu’ils devaient à ce qui était en train de devenir la science du secret. Ils surent, quand la terre trembla de nouveau, lui donner rapidement les moyens leur permettant de vaincre. Ainsi fit Churchill à Bletchley Park. D’autres sauront s’en servir pour assurer leur domination sur la planète comme Snowden a pu le révéler.
Mais c’est aussi durant cette guerre de 1914-1918, comme cela sera présenté, que les grands principes régissant les systèmes cryptographiques énoncés par Kerckhoffs ont été vérifiés tandis qu’était inventé par Vernam le procédé du « masque jetable » ou des « clefs une fois », qu’apparurent les premières machines ENIGMA ou que fut mis en application le « saut de fréquence » inventé par Nicolas Tesla.

Et c’est parce que cette période peut être considérée comme le point de départ de la cryptographie moderne que ce colloque se propose également de passer en revue les évolutions que sont l’industrialisation de la cryptanalyse qui va accélérer le développement de l’informatique, la compression des signaux vocaux utilisée dans le téléphone sécurisé de Roosevelt intégrée dans tous nos joujoux d’aujourd’hui, la véritable histoire de l’invention des systèmes à clé publique, l’engouement actuel pour les « blockchains » ou encore la crainte que suscitent aujourd’hui les performances de nouveaux algorithmes de factorisation sans parler des très attendus et redoutés ordinateurs quantiques.

Tout cela sera abordé au cours de ce colloque exceptionnel par des experts de très grand talent. Avec une envie commune pour les intervenants: sortir des sentiers battus.
Venez nombreux, l’ARCSI sera heureuse de partager avec vous cette journée mêlant histoire et technologie du futur.

 

Jean-Louis Desvignes

 

 

 

La cryptologie, de la Grande Guerre au post-quantique

8h30Accueil
9h00Général (2s) Jean-Louis Desvignes A (Président de l’ARCSI)
Mme Isabelle le Masne de Chermont (BNF)
• Introduction
9h20Pr Olivier Forcade (Sorbonne Université)
• Le contexte des télécommunications civiles et militaires au début du XXe siècle et de la Grande Guerre
10h00M. Philippe Guillot A (Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis) • Les grands succès et échecs de la cryptologie à l’aube du XXe siècle
10h40Pause
11h00Pr Jean-Jacques Quisquater A (Université catholique de Louvain) • Du chiffre manuel à la mécanisation
11h45Table ronde animée par M. Hervé Lehning A (Écrivain et journaliste scientifique) Intervenants: Olivier Forcade, Philippe Guillot A, Jean-Jacques Quisquater A • De l’ingénieur au mathématicien
12h30Cocktail déjeunatoire
14h00Mme Marie-José Durand-Richard A (Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis)
• La cryptanalyse dans la Seconde Guerre mondiale et son impact sur la naissance de l’informatique
14h40M. Jean-Luc Moliner (Groupe Orange)
• Les deux faces de la cryptologie de masse
15h15Pause
15h45M. Philippe Duluc (ATOS)
Pr Jean-Jacques Quisquater A • L’avenir plus ou moins proche: quantique, post-quantique et “cataCRYPT”
16h40Table ronde animée par le Pr Sébastien-Yves Laurent (Université de Bordeaux) Intervenants: ANSSI, CNIL, Jean-Louis Desvignes A • Le dilemme sécurité/liberté
17h30Fin des Rencontres

 

Entrée gratuite dans la mesure des places disponibles.

 

Plus d’informations sur le site de l’ARCSI.

 

 

 

Détails

Date :
8 novembre

Lieu

https://www.google.com/maps/place/Le+site+Fran%C3%A7ois-Mitterrand/@48.8335842,2.3735772,17z/data=!3m1!4b1!4m5!3m4!1s0x47e6723cff6df901:0x28f6e235ce38e199!8m2!3d48.8335842!4d2.3757659